Calendrier

À la Une

  • 15/01/2020

    Mashamba est une revue scientifique internationale qui couvre trois domaines de recherche la linguistique, la littérature et la didactique en Afrique des Grands Lacs. Elle s’intéresse spécialement aux différentes langues parlées dans la région des Grands Lacs et met un accent sur leur cohabitation avec les langues étrangères, le français et l’anglais notamment. Le plurilinguisme en Afrique est une problématique majeure de glottopolitique. Dans un esprit d’ouverture, Mashamba entend dépasser le clivage géographique et disciplinaire en publiant, d’une part, toutes les réflexions originales sur les langues et cultures africaines et, d’autre part, en privilégiant les travaux qui s’inscrivent dans l’un ou dans les trois champs disciplinaires sus-cités.

    Lire la suite
  • 15/11/2019

    L’ambition de ce dossier est de faire dialoguer deux champs de recherche en sciences sociales, dont les objets se recoupent, mais dont la spécialisation limite l’enrichissement réciproque : d’un côté, les travaux qui s’attachent aux violences et aux guerres civiles ; de l’autre, ceux qui portent sur les conflits violents associés aux dynamiques foncières. Ces deux domaines d’études s’ignorent souvent alors même d’une part, que les violences pour l’accès aux ressources naturelles en milieu rural sont régulièrement identifiées comme l’un des éléments décisifs du déclenchement, du déroulement et de la durée des guerres civiles (guérillas, insurrections, violences endémiques), et, d’autre part, que ces dernières accroissent considérablement et durablement les tensions autour de la terre. Enfin, les politiques dites de « relèvement », de « sorties de crise » ou « post-conflit » font des questions foncières un enjeu-clé de leurs action.

    Lire la suite
  • 22/11/2019

    Après les éditions précédentes du festival international de Porto-Novo, le comité d’organisation se propose de se concentrer sur l’une des divinités de la constellation des vodûn en pays gun, comme thème général : Gu ou Ogu, figure guerrière de la constellation des vodûn : épistémologie d’un vodun pionnier du développement. Cette réflexion participera au débat sur les révolutions technologiques opérées par le genre humain durant les âges, en lien avec son imaginaire socioculturel. À travers un décryptage des mécanismes de maîtrise et d’amélioration de la pyrotechnique comme critère décisif de définition et de différenciation des trois âges métallurgiques, il s’agira de rechercher la période d’apparition du dieu Gu et le rôle fondamental de l’homme noir dans la technoculture du fer. De façon plus simple, il s’agira de chercher à quel moment intervient le dieu Gu et, à travers cette recherche, de montrer le rôle de l’homme noir dans l’évolution des « techniques de fabrication du fer » et dans le « travail du fer ».

    Lire la suite
  • 14/11/2019

    Ce séminaire de recherche du Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (Cresppa) explore les rapports de pouvoir dans les musiques hip-hop sous les angles esthétique, politique et professionnel. Il y est question des rapports de pouvoir qui configurent les industries musicales et les trajectoires des artistes et personnels de renfort des musiques hip-hop, mais aussi des contestations sociales portées dans et hors des mondes du hip-hop, notamment du point de vue des rapports sociaux de classe, de sexe et de race. Les musiques hip-hop y sont abordées en tant que phénomène français mais aussi international, en dialogue avec les collègues étrangers invité·e·s au sein du Cresppa ou de passage en France.

    Lire la suite
  • 20/12/2019

    L'objectif de ce colloque international est d'interroger la manière dont les espaces sociaux qui se veulent inclusifs (école, université, espace culturel, service public ...) prennent ou non en compte les langues minoritaires. Il vise à faire émerger et discuter des initiatives originales et innovantes dans leurs dimensions psychologique, sociale, glottopolitique, anthropologique, linguistique, pédagogique, didactique et digitale.

    Lire la suite
  • 14/11/2019

    Le séminaire se penche sur les divers types de documents produits dans le contexte de pratiques savantes en vue de saisir en quoi la fabrique de formes textuelles et d’inscriptions est partie prenante de l’activité scientifique. Le séminaire vise également à comprendre en quoi ces travaux permettent de mieux interpréter les sources sur la base desquelles les historiens des sciences mènent leurs recherches.

    Lire la suite
  • 30/11/2019

    Aujourd’hui, la linguistique s’ouvre sur d’autres disciplines récentes comme la neurolinguistique, la didactique des langues, la linguistique informatique, etc. Cette situation nous pousse à nous interroger sur le statut actuel de la linguistique. Comment parvenir à une homogénéité de la recherche linguistique au-delà de la fragmentation de ses disciplines ? Et comment donner un statut plus légitime des sciences du langage ? L’objectif de ce colloque est de mettre en lumière l’apport de la linguistique aux autres domaines de connaissance et vice versa à travers le partage des expériences de spécialistes du domaine en présentant des études de cas et des propositions théoriques à ce sujet.

    Lire la suite
  • 07/11/2019

    La grève engagée le 18 mars dernier par un collectif de soignant·e·s de cinq services d’urgences des hôpitaux parisiens à la suite d’une série d’agressions n’a cessé de s’étendre au fil des semaines pour compter plus de 266 services mobilisés partout en France (chiffre du collectif inter-urgences au 4 octobre 2019). Nombreux sont les acteurs - soignant·e·s, syndicaux, politiques, universitaires -, qui la considèrent déjà comme l’une des plus importantes mobilisations de l’histoire de l’hôpital public. Au-delà de son caractère inédit et de sa couverture médiatique, le mouvement de grève des urgences constitue un objet d’étude ouvrant plusieurs perspectives de recherche, tant sur l’institution hospitalière en elle-même que du point de vue du travail, des mobilisations et des dynamiques d’enquête.

    Lire la suite
  • 30/11/2019

    L’Afrique est un espace de référence dans la production des savoirs naturalistes et environnementaux mondiaux qui s’incarnent dans de nombreux objets et supports. Les chercheur·e·s y sont confronté·e·s à des conceptions diverses de la nature particulièrement estimées aujourd’hui, à une époque où les savoirs et les connaissances, de manière générale, prennent des nouvelles valeurs sociales et économiques. Ce numéro de la revue Sources voudrait placer au centre de la réflexion les objets qui deviennent des matériaux de recherche et qui ont participé et participent pour certains toujours à la production, la transmission et la discussion des savoirs naturalistes et environnementaux en Afrique et sur l’Afrique. 

    Lire la suite
  • 15/11/2019

    L’objectif du colloque est de cerner de plus près les productions littéraires nationales et d’ouvrir des pistes pour un accompagnement théorique, critique et éditorial efficient de celles-ci. Nous optons pour un dépassement des polémiques qui ont agité la réflexion exégétique au sujet de la reterritorialisation des littératures africaines, pour concevoir chaque littérature nationale comme une sous-entité entretenant un rapport, non plus d’opposition, mais d’inclusion avec d’autres littératures nationales et l’entité fédératrice (littérature africaine). Ainsi le concept de « littérature nationale » acquiert une dimension pragmatique, en ce sens qu’il permet la prise en charge d’un corpus d’œuvres situées ou non dans un même espace géographique et partageant, sur la base de la quête de valeurs et d’aventures esthétiques, un fonds d’imaginaire social et psychologique lié à l’origine commune des auteurs.

    Lire la suite
  • 08/11/2019

    Quelle est cette « nature “terrestrielle” » qui nous définirait et nous empêcherait de « prendre la mesure » des mondes souterrains ? Axel Lidenbrock, l’explorateur dépeint par Jules Verne, tente de conjurer cette discontinuité en recourant à la comparaison avec d’autres mondes, extraterrestres en l’occurrence. En s’inspirant de l’invitation de Jules Verne à s’intéresser aux mondes lointains et mystérieux, ce numéro de la revue Techniques et Culture se penche sur les modes d’exploration et d’habitation d’univers souvent conçus comme hostiles mais qui stimulent la curiosité et l’inventivité. Il invite à penser les relations, médiées par les techniques, que les êtres humains entretiennent avec des milieux pour eux délétères voire fatals. Quels dispositifs techniques corporels, matériels mais aussi « imaginaires » ou représentationnels, ces mondes requièrent-ils pour être « vivables » ?

    Lire la suite
  • 15/10/2019

    Ce colloque sera le moment de réfléchir à l’entrelacs entre différentes strates problématiques de la « numérisation du monde », sans négliger un élément central : toutes ces intelligences ont toujours besoin d’exister d’une manière ancrée, ce qui nous conduit à mettre en évidence le concept de territoire. Celui-ci ne sera pas entendu au sens simplement physique, mais aussi écologique, administratif, politique, éthique et existentiel, de l’ordre du milieu ou du transindividuel. Il s’agira donc d’explorer ces nouveaux territoires et leurs intelligences (à l’aide des outils de l’architecture, de l’urbanisme et du design) pour aller au-delà des smart territories, au sens plat et « bête » de déploiement massif de toutes sortes de devices numériques. L’objectif de ce colloque est de nous permettre de mieux nous positionner dans ce vaste champ de recherches académiques et industrielles en nous appuyant sur une multitude d’expériences, compétences, expérimentations qui viendront de cette communauté critique que nous souhaitons contribuer à faire émerger. 

    Lire la suite
  • 03/07/2020

    Ce colloque a pour objectif de recenser les recherches, les pratiques disciplinaires et interdisciplinaires consacrées aux humanités numériques et aux digital studies, dans le cadre d’un dialogue international ouvert unique. Il vise à élaborer des cartographies, motiver des projets communs interdisciplinaires et éviter les dérives disciplinaires d’un domaine qui est à l’aube de ses impacts possibles sur les formations, les recherches et les applications. Nous croyons dans la possibilité de proposer des définitions collectives des humanités numériques et des digital studies, grâce à des communications acceptées sous des formats variés. Le but est d’interroger la place des humanités numériques en lien avec les digital studies, de tenter d’en approcher une définition collective et de faire un état prospectif de l’avenir de ces transdisciplines.

    Lire la suite
  • 01/11/2019

    L’édition 2020 du colloque international de l’Association pour l’anthropologie du changement social et du développement (APAD) portera sur les multiples formes de circulation à grande échelle de marchandises, idées, techniques, informations, modèles qui traversent de manière croissante les pays du Sud et les relient au reste du monde. Des panels ou des communications s’intéressant à des circulations à échelle plus limitée, régionale ou entre pays voisins, ou montrant des effets de changement d’échelle dans les circulations, sont aussi bienvenus. Nous invitons également les anthropologues visuels et les cinéastes à proposer des panels ou à soumettre des films pour des projections publiques.

    Lire la suite
  • 15/12/2019

    Suzanne Comhaire-Sylvain est née à Port-au-Prince en 1898 et morte au Nigéria en 1975. Elle est une anthropologue africaniste et une linguiste qui a mené beaucoup de recherches dans le champ des études haïtiennes. Première femme linguiste et anthropologue d’Haïti, elle fait partie des pionniers des études créoles et de l’oraliture. Au cours de sa carrière universitaire, elle a publié divers articles de référence sur des aspects de la vie sociale et culturelle d’Haïti et de certains pays africains notamment le Congo et le Nigéria. Ses études des contes haïtiens cherchent non seulement à les catégoriser, retracer leurs origines mais également à dégager leur structure. Dans l’objectif de remettre dans le débat le travail de cette chercheuse majeure dans les sciences humaines et sociales en Haïti, cette manifestation scientifique montrera l’importance des travaux de Suzanne Comhaire-Sylvain pour la science, l’éducation et la culture et son héritage.

    Lire la suite
  • 15/11/2019

    Les rencontres de l’écologie politique souhaitent rassembler acteurs et penseurs de l’écologie politique en Belgique francophone et en Europe, de façon bisannuelle durant dix ans. Cette première édition est donc le chapitre initial d’un grand livre. Son objectif est de participer aux évolutions de ce courant de pensée, à la mise à jour de ses fondements et à la création d’un nouveau récit permettant d’atterrir, en pratique et en conscience. Organisées par Etopia, centre d’animation et de recherche en écologie politique, elles mélangeront des grands débats, des séminaires, des moments festifs et participatifs.

    Lire la suite
  • 08/11/2019

    La provenance des collections est devenue une question brûlante pour les musées. Historiennes et historiens aussi interrogent les liens entre les contextes d’origine des objets, leurs conditions d’acquisition et de circulation, et leur valorisation patrimoniale. Pour son édition 2019, le colloque infoclio.ch s’intéresse à l’état des recherches de provenance en Suisse et à leurs répercussions sur les sciences historiques. Le rôle des systèmes d’information numérique sur l’actualité de ces questions sera mis en avant.

    Lire la suite
  • 02/10/2019

    Cette journée d’étude se propose de relancer le débat sur les rapports entre capitalisme et esclavage, initié par Eric Williams en 1944, en adoptant une approche croisée entre les Caraïbes « britannique » et « française » et en élargissant la perspective aux transformations des modes et rapports de production, des formes de travail et de résistance, après les abolitions jusqu’à l’ère néolibérale dans laquelle nous vivons. Il s’agit d’encourager le développement d’une critique de l’économie politique qui reste le parent pauvre des études contemporaines sur la Caraïbe dans le monde francophone.

    Lire la suite
  • 15/10/2019

    En France, comme dans plusieurs pays, les professions d’architecte, d’urbaniste et de paysagiste franchissent un seuil historique, du point de vue de leur féminisation. Néanmoins, la parité numérique ne signifie pas l’égalité des chances professionnelles entre hommes et femmes : nombre de revendications des associations féministes restent insatisfaites. Elles font le constat de nombreuses inégalités professionnelles : en termes de revenus, en termes de difficultés d’accès à la commande rémunératrice et de précarité professionnelle, en termes de visibilité et en termes de reconnaissance. Cet appel à communications vise à réunir des contributions pour un bilan des avancées et des limites de la féminisation et des dynamiques de genre à l’œuvre dans les mondes professionnels de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage en France, cinquante ans après l’entrée « massive » des femmes dans les écoles d’architecture en 1968.

    Lire la suite
  • 15/10/2019

    La notion de « peurs urbaines » n'est pas neuve mais peut être examinée à nouveaux frais, dans une démarche nouvellement engagée d’une approche « émotionnelle » de la ville, d’une étude des émotions des habitants des villes. On entendra par « peurs urbaines » des sentiments collectifs d’anxiété, dans les populations urbaines, devant des événements se produisant ou susceptibles de se produire dans la ville où ils vivent, et durant suffisamment longtemps pour ne pas être considérés comme anecdotiques. « Classes dangereuses » des bas fonds, émeutes, catastrophes naturelles, climatiques, environnementales, épidémiques, alimentaires, peurs irrationnelles, rumeurs et légendes urbaines seront l'objet de notre attention.

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque