Calendrier

À la Une

  • 02/09/2019

    Ce seminaire a pour objectif d’explorer et d’interroger les philosophies, les idees et les utopies sur lesquelles reposent les mouvements de retour a la terre dans leur dimension culturelle et historique au Japon et en Europe. Les conceptions de la nature et de la vie sont au coeur de ces pensees et des mouvements sociaux ecologistes. C’est pourquoi ce seminaire abordera les pensees de la nature, la notion de vie dans la pensee europeenne et japonaise, et comment ces notions prennent forme, circulent, sont adaptees et participent des transformations sociales.

    Lire la suite
  • 01/08/2019

    Ce colloque sera l’occasion de créer un espace consacré à la représentation d’une féminité de l’ « entre-deux » dans plusieurs aires géographiques (Espagne, France, Royaume-Uni, Etats-Unis, etc.). Des questions de genre littéraire, de genre et d’identité sexuelle, de réseaux d’intellectuelles et de géographies spécifiques se rencontrent, notamment sous un angle géocritique, pour mettre en avant des femmes et des représentations de la féminité souvent oubliées. En prenant en compte les quatre « points cardinaux » d’une approche géocritique (multifocalisation, polysensoralité, stratigraphie, intertextualité), nous allons entre autres questionner les espaces de sociabilité de ces femmes et la construction de la moderna ou de la garçonne

    Lire la suite
  • 27/08/2019

    L’imaginaire attaché à la communication numérique semble imposer une vision qui écrase les particularités culturelles. Face à ce constat, le colloque a pour objectif d’explorer conjointement l’hétérogénéité des usages, des productions et des questions posées par la rencontre entre une offre technologique globalisée, souvent occidentalo-centrée, et des cultures variées. La première édition portera sur l’Afrique Subsaharienne Francophone, territoire multiculturel dont les contextes géopolitiques contemporains posent des questions particulièrement vives pour la recherche en communication. Ces questions intéressent principalement la communauté des sciences de l’information et de la communication, mais l’apport de chercheurs venus d’horizons culturels et disciplinaires variés permettra d'aborder cette problématique très large que constitue la communication, notamment numérique, en zone sensible, selon différentes approches complémentaires.

    Lire la suite
  • 06/09/2019

    La grève engagée le 18 mars dernier par un collectif de soignant·e·s de cinq services d’urgences des hôpitaux parisiens à la suite d’une série d’agressions n’a cessé de s’étendre au fil des semaines pour compter plus de 180 services mobilisés partout en France (chiffre du Collectif inter-urgences au 6 juillet 2019). Nombreux sont les acteurs - soignant·e·s, syndicaux, politiques, universitaires -, qui la considèrent déjà comme l’une des plus importantes mobilisations de l’histoire de l’hôpital public. Si l’été constitue une épreuve pour tout mouvement social à différents égards, le collectif inter-urgences et certaines organisations syndicales appellent dès à présent à amplifier la mobilisation et à l’étendre à partir de septembre à tout l’hôpital, afin de maintenir la pression sur les pouvoirs publics au moment de l’examen et du vote du projet de loi de financement de la sécurité sociale par le Parlement à l’automne.

    Lire la suite
  • 20/10/2019

    Le constat de bouleversements environnementaux à l’échelle planétaire est aujourd’hui sans appel. Des processus interdépendants, comme le réchauffement climatique, l’extinction des espèces, l’épuisement des sols et la raréfaction des ressources énergétiques modifient profondément, du point de vue matériel comme sur le plan symbolique, les conditions d’existence de nos sociétés. Ces transformations systémiques, qui dépassent largement le seul domaine de l’environnement physique ou du changement climatique, peuvent être désignées grâce au concept de « changements globaux », qui est devenu un thème de recherche majeur dans les champs des sciences sociales et environnementales au cours des trois dernières décennies (Buttel et al., 1990 ; Freedman, 2014).

    Lire la suite
  • 15/09/2019

    Ce numéro 15.2 de la revue Textes et Contextes à paraître en novembre 2020, souhaite mobiliser des recherches variées appartenant au champ des sciences humaines et sociales ou des lettres qui explorent les liens et les heurts entre intimités et identités politiques ainsi que l’appropriation de ces deux concepts par les femmes latino-américaines et/ou nord-américaines depuis le début du XXe siècle.

    Lire la suite
  • 06/09/2019

    Au XVIIIe siècle, avant la production et la commercialisation de masse des matériaux d’artistes, la couleur est devenue un espace dynamique pour l'invention scientifique, l'expérimentation artistique, et le succès commercial. En prenant le « bleu » comme point de mire, cette journée d’études explorera les histoires artistiques, scientifiques et sociales de la couleur en réunissant historiens de l'art, historiens, conservateurs et scientifiques,afin de susciter de nouvelles conversations sur l'histoire des matériaux artistiques et leurs terrains méthodologiques.

    Lire la suite
  • 31/10/2019

    À l’image des carrières d’artistes majeurs de la fin du XXe siècle comme David Bowie, Kate Bush ou Prince, le parcours de Björk se distingue par un renouvellement constant et un naturel expérimental toujours inscrit dans un format de chanson aux émotions directes. Née en 1965 à Reykjavik en Islande, Björk grandit au sein d’une communauté hippie. Pour apprendre le piano et la flûte – un instrument pour lequel elle arrangera des partitions orchestrales sur Utopia –, sa mère l’inscrit en école de musique où elle découvre en parallèle de sa passion pour la pop des Beatles ou de Chaka Khan, la musique de Karlheinz Stockhausen ou Claude Debussy. Cet héritage entre cultures savante et populaire se cristallise en 1997 sur son album Homogenic, salué par la critique et le public comme l’une de ses plus grandes réussites. Son corpus d’albums ne saurait pour autant être résumé à la période des années 1990, la plus célébrée commercialement, puisque son évolution au XXIe siècle témoigne d’une vision esthétique en perpétuelle mutation et toujours inclassable.

    Lire la suite
  • 15/07/2019

    Ce colloque international a pour objectif de jeter une lumière sur ce dialogue intemporel entre les différentes productions littéraires, philosophiques et artistiques d’un côté ; et le concept de l’amour d’un autre côté. Autrement dit, voir comment les différentes tendances de l’amour sont reflétées, à travers les âges, dans la littérature, la philosophie, le cinéma et les arts plastiques, de l’amour aux temps gréco-romain à l’amour réaliste de notre époque.

    Lire la suite
  • 10/11/2019

    La faim, problématique ancestrale des sociétés humaines, demeure relativement peu étudiée par les sciences humaines et sociales. Partant de ce constat, la revue Tracés consacre son numéro 39 aux différentes formes de conflits, tensions et expériences de la faim sur un large spectre allant de l’intime aux arènes internationales. À la croisée des pratiques, des représentations, des savoirs et des institutions, la question de la faim fera l’objet d’une lecture politique étendue, en restituant, à travers le prisme agonistique, son épaisseur et sa diversité. Si aujourd’hui les enjeux géopolitiques semblent dominer le traitement de la question, elle est saillante à d’autres échelles et concerne potentiellement toutes les sciences humaines et sociales.

    Lire la suite
  • 15/07/2019

    Dans la pensée sociale contemporaine et dans le mouvement ouvrier international, l'idée de communisme, ainsi que le grand espoir suscité par la révolution russe de 1917, ont fait leur chemin, en tant qu'utopie et en tant que praxis politique, entre querelles virulentes et des polémiques sans fin, semant des dissensions, des guerres verbales, des sectarismes profonds et d'inconciliables différenciations. Le colloque entend être un espace de présentation de travaux et de débat, nourris à partir des différentes expériences historiques, des divers contextes conjoncturels et dans des cadres tendanciellement globalisants. 

    Lire la suite
  • 15/11/2019

    Les formes de possessions collectives ou individuelles et les relations qu’elles nouent avec leur environnement ont fortement mobilisé les approches historiques récentes. Puisque l’utilisation des ressources naturelles et la transformation des milieux dépendent grandement des formes de la propriété, les relations entre propriété – sous ses différentes formes –, et environnement suscitent de vifs débats et des recherches fructueuses. Ces approches mettent en lumière les relations entre formes juridiques de la propriété et conditions de construction de l’environnement. Parmi les outils juridiques et financiers qui sont à l’interface de l’environnement et de la propriété figure la concession. Depuis l’apparition du mot au XIIIe siècle, la concession a été un outil régulièrement mobilisé par les pouvoirs notamment dans le cadre de politiques de développement économique. 

    Lire la suite
  • 15/07/2019

    La gestion de l’arrivée de migrant·es forcé·es (personnes en demande d’asile, réfugié·es, débouté·es) dans les territoires de montagne est devenue une problématique qui prend de plus en plus de place dans les les discours scientifique, politique et médiatique. Elle se situe à deux niveaux : celui du franchissement des frontières nationales situées en zones de montagne et celui de l’accueil de nouveaux et nouvelles arrivant·es dans des territoires montagnards. Nous proposons, à travers ce numéro, d’approfondir le thème autour d’une double question en miroir : Que font les réfugié·es aux montagnes et aux montagnard·es et que font les montagnes et montagnard·es aux réfugié·es ?

    Lire la suite
  • 15/08/2019

    À partir de la Renaissance on assiste à une accélération des recherches naturalistes dans les régions de montagne. Après la découverte des Amériques, la couronne espagnole a commencé à récolter des informations sur l’histoire naturelle et sur les populations autochtones de ces nouveaux territoires, l'objectif étant d'améliorer l'administration de ces nouvelles colonies. Dédiée à la recherche naturaliste dans les Andes, les Alpes et l’Himalaya du XVIe au XIXe siècle, le congrès de l’Association internationale pour l’histoire des Alpes (AISA) de 2020 se concentre sur trois aspects : acteurs, objets et pratiques ; « translation » ; périodisation.

    Lire la suite
  • 15/06/2019

    Le colloque sera centré sur la présence discursive du traducteur dans les catégories spatiales que Gérard Genette (1987) définit comme paratexte : le péritexte (notes à la traduction, notes de bas de page, préfaces, postfaces, quatrièmes de couverture) et l’épitexte, où le traducteur prend la parole en dehors de l’espace du volume. 

    Lire la suite
  • 21/06/2019

    Planetary ethics and aesthetics, interspecies communities, post-gender and anarchist societies, indigenous knowledge, vegetal sentience... The paths Ursula K. Le Guin has opened for our imagination to travel are numerous, subtle itineraries through which we might find ways to better inhabit the 21st century. The international bilingual conference “Le Guin's Legacies” will engage with her work from a multiplicity of perspectives, tracing its literary, ecological, philosophical, socio-economical and anthropological ramifications: its potential for re-engineering the world we live in.

    Lire la suite
  • 21/06/2019

    Essentielle à toute activité artistique, la pratique de l’exercice est rarement interrogée en tant que telle. Qu’est-ce qu’un exercice artistique ? Quelles perspectives nouvelles la pensée de l’exercice permet-elle d’ouvrir sur la compréhension de la pratique artistique, son lien au savoir, à la technique et à la transmission pédagogique ? Inversement, en quoi les pratiques de l’art interrogent-elles cette notion d’exercice devenue centrale en philosophie depuis les travaux de Pierre Hadot et de Michel Foucault consacrés aux « exercices spirituels » ? Il s’agit notamment de concevoir l’exercice artistique dans son rapport avec les formes du temps (la reprise, la variation, le travail de la mémoire) et celles de la discipline (le travail quotidien, l’entraînement), ainsi que dans l’articulation de l’individuel et du collectif (l’entraînement personnel, la répétition). Il s’agit également de penser l’exercice artistique comme travail de la perception – apprendre à regarder, à écouter, et plus généralement à sentir – et de l’attention. La notion d’exercice artistique s’entend enfin sur le plan de la transmission des savoirs et des pratiques.

    Lire la suite
  • 23/05/2019

    L’objet de ce colloque interdisciplinaire est de montrer les enjeux culturels et scientifiques de l’(auto)traduction à l’heure de la mondialisation des imaginaires et de la rebabélisation du monde. Internet en est l’illustration la plus frappante, où la part de l’anglais est passée de 90% à ses débuts à moins de 30% aujourd’hui, multipliant ainsi non seulement les échanges mais aussi les sources d’intraduisibilité et d’incommunication. La traduction a toujours joué un rôle considérable dans les transferts culturels, scientifiques et politiques. Aujourd’hui, sa place est devenue centrale, à une époque de plus en plus placée sous le signe de ce que Salman Rushdie appelle des « hommes traduits » dans Imaginary Homelands.

    Lire la suite
  • 15/07/2019

    Des temps reculés à nos jours, les inscriptions murales, les gravures rupestres et les graffiti (tags, street art) ne cessent d’interpeller nos regards et nos certitudes. La pérennité de ces pratiques scripturales et leur saillance à travers l’espace et le temps suscitent des interrogations et présentent un intérêt particulier pour les sciences sociales et humaines. Si la pratique du graffiti contemporain demeure incomprise et insaisissable dans le contexte maghrébin, c’est parce qu’elle n’a pas été suffisamment problématisée du point de vue des procédés et stratégies qu’elle convoque et des contenus qu’elle mobilise dans l’espace public, d’où l’intérêt et l’urgence de l’examiner en profondeur. C’est ce à quoi s’attellera ce numéro thématique de Insaniyat visant à apporter un éclairage sur ce phénomène langagier qui constitue l’une des expressions effectives des métamorphoses linguistiques, culturelles et socio-spatiales au Maghreb.

    Lire la suite
  • 15/09/2019

    Le numéro 34 de la revue Lumières aura pour thématique Les minorités noires en France à l’époque moderne. Si les Black Studies sont loin d’être une nouveauté en France avec plusieurs travaux approfondis sur le sujet depuis une dizaine d’années, ces derniers s’attachent souvent à la même temporalité (fin du XVIIIe siècle) et aux mêmes espaces (Paris, villes de la côte Atlantique). Afin d’offrir des points de vue complémentaires et d’ouvrir de nouvelles pistes de recherche, ce numéro, dans une perspective d’histoire sociale, se propose donc de mettre en valeur des études originales, afin de montrer toute la diversité de forme qu’a pu prendre la présence des minorités noires en France.

    Lire la suite

Dernières annonces

Toutes
En français
masque
masque
masque
masque
 

cheap yeti cups Dynamo, Kiev cheap hydro flask Wholesale NBA Jerseys cheap tumi backpack cheap off white cheap RayBan Sunglasses Cheap Nike Shoes wholesale Mlb jersey wholesale Nhl jerseys X videos wholesale Nfl jerseys cheap gymshark clothes wholesale Ncaa jerseys cheap swiss gear backpack cheap Mobile phone cheap anello backpack cheap fjallraven backpack cheap Oakleys Sunglasses wholesale Soccer jerseys
Wholesale jerseys |