Les sites remarquables

Entre mer et montagne, la Corse vous réserve bien des surprises.

Les richesses touristiques de l’île reposent incontestablement sur un patrimoine naturel rare. Entre mer et montagne, la Corse vous réserve bien des surprises. Creusées et façonnées par l’érosion, les Calanche de Piana, aplomb de granit rouge tombant à pic dans la mer, sont un joyau à la sculpture éclatante.

Petites criques désertes ou vastes golfes, sur plus de 1 000 km de côtes, l’infinie diversité de ses plages nacrées bordent des eaux parmi les plus translucides du monde. Elle accueille en son cœur les montagnes les plus hautes de Méditerranée. Et partout où l’œil se pose, sa nature préservée accorde paix et protection à une faune rare, à de vastes forêts où prospèrent plus de 2 000 espèces végétales.

Le désert des Agriates:

Les Agriates tiennent leur appellation de « désert » du fait que la région est totalement inhabitée. C’est d’ailleurs le seul désert réconnu officiellement en Europe. Contrairement à l’image qu’on se fait d’un désert, les Agriates sont couvertes d’une végétation adaptée à l’aridité du lieu. Ce site unique et protégé dévoile çà et là criques désertes et plages de sable blanc : le Lotu, Saleccia ou Malfalcu enchanteront vo souvenirs de vacances. t des Agriates                                                             P1030918P1030925  P1030939P1030916

Les Aiguilles de Bavella:

Le site se caractérise par des pics déchiquetés, de grandes murailles rocheuses et des pins tordus par le vent. Adossée aux Aiguilles de Bavella (1300m) la commune de Zonza s’étend à l’est du massif montagneux jusqu’au littoral et la cité de Sainte Lucie de Porto-Vecchio, pour se prolonger jusqu’à Pinarello son petit village marin .

186191 192174

Les calanques de Piana:

Entre Porto et Piana, la route étroite et tortueuse s’accroche en corniche à de superbes parois de granit rouge qui tombent à pic dans la mer… Voici les « Calanche » de Piana. Déchiquetées et burinées par l’érosion, elles donnent l’impression d’une sculpture fantastique.   Pour apprécier la beauté de ce paysage, il est préférable de le découvrir à pieds par différents chemins qui le parcourent.

DSC_8497P1030798 P1040062P1040040
Publicités

Une nature préservée

Avec un Parc Naturel Régional qui couvre les deux tiers de sa surface, la Corse est une île largement préservée où s’alternent réserves naturelles et sites classés.

Il existe donc en Corse cinq réserves naturelles et un parc marin international qui ont été crées pour la protection d’une flore et d’une faune uniques et fragiles.

Les réserves naturelles:

  • Les îles Cerbicales, sanctuaire des cormorans huppés

  • Les îles Lavezzi, où 68 espèces de poissons ont été répertoriés

  • Les îles Finocchiarola

  • La réserves Scandola, qui est la première réserve en France à être à la fois terrestre et marine

P1040026

  • L’Etang de Biguglia, où nichent 127 espèces d’oiseaux aquatiques

Les parcs marins:

  • Le Parc Marin International des bouches de Bonifacio couvrant une superficie de 800km² pour la partie des eaux françaises, s’étend de l’Île aux moines jusqu’au golfe de Porto Vecchio

076 

224

  • Le Parc National Marin de Corse s’étend lui au sud de Calvi au Golfe de Porto pour une superficie de 1500km² maritimes et 117km& terrestres

P1030779

P1030746

Corse du Sud

La Corse-du-Sud est un merveilleux mélange de trésors naturels, de sites préhistoriques et de richesses architecturales. Elle propose ainsi nature et dépaysement avec les calanche de Piana, la réserve de Scandola, le golfe de Porto, l’Alta Rocca et les aiguilles de Bavella. Détente et activités nautiques avec ses multiples plages de sable et ses fonds marins exceptionnels. Découverte et culture avec la cité médiévale de Bonifacio et ses hautes falaises blanches, le site préhistorique de Filitosa, l’ancienne citadelle génoise de Sartène, et Ajaccio, capitale de la Corse et ville natale de Napoléon.

Bonifacio, la ville bâtie à flanc de falaise

Ce qui marque lorsqu’on arrive à Bonifacio, c’est sa situation. La ville, perchée sur un promontoire étroit, domine la Méditerranée.

Visites en Corse du Sud : Bonifacio

Ville riche en histoire, Bonifacio a conservé les traces de la présence génoise. On peut d’ailleurs admirer les hauts remparts, les fortifications et le célèbre escalier du Roi d’Aragon, taillé dans la falaise et descendant en pente vertigineuse jusqu’à la mer.

Quant au port, typique, il attire chaque année de nombreux visiteurs, faisant de Bonifacio la ville la plus visitée de Corse.

Visites en Corse du Sud : le grain de sable de Bonifacio

Les Calanques de Piana

Au sud de Porto, d’impressionnants blocs de granit rouge-orangé sculptés par le temps étonnent le visiteur : ce sont les Calanques de Piana dont les roches forment d’étranges figures. Vous y verrez un cœur, une tête de chien, un aigle, un lion, et bien d’autres choses.

Site classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1983, les Calanques de Piana abritent également une vie marine riche dans ses eaux transparentes et ses grottes inaccessibles.

Visite en Corse du Sud : les Calanques de Piana

Sartène, traditionnellement corse

Accrochée à l’éperon rocheux du Pitraghiu, Sartène est une ville tout en granit et aux traditions bien enracinées. En témoigne la procession du Catenacciu aussi appelée la marche du « Pénitent Rouge » qui se déroule le Vendredi Saint, juste avant le dimanche de Pâques.

La ville est restée très authentique : entre ses placettes, ses murs d’enceintes et ses portes, vous ferez une percée dans la Corse du Moyen-âge. Sartène est d’ailleurs connue pour être une ville de sgio de Corse, ces seigneurs descendants des grandes familles féodales qui se disputaient l’île au temps des chevaliers.

Visites en Corse du Sud : Sartène

Porto-Vecchio, la « cité du sel »

L’ancienne citadelle génoise, perchée sur une colline dominant la mer, est devenue le grand pôle touristique de la Corse du Sud. Sa vieille ville, ses ruelles étroites, son port animé et ses plages de sable fin font de Porto-Vecchio une destination incontournable.

Surnommée la « cité du sel », la ville abrite à ses pieds des salins encore exploités.

Visites en Corse du Sud : baie de Porto-Vecchio

Ajaccio, ville natale de Napoléon

Pour un pèlerinage Napoléonien, c’est à Ajaccio qu’il faudra vous rendre. L’empereur y est né. Alors forcément, difficile de passer à côté lorsqu’on se promène dans la ville.

Mais Ajaccio, c’est aussi une ancienne ville génoise aux rues étroites abritant des musées prestigieux et un marché aux multiples saveurs. Dégustation de produits locaux en perspective !

Enfin, il serait dommage de passer à côté des îles Sanguinaires. Il s’agit de 4 îlots situés côte à côte dans le golfe d’Ajaccio, au prolongement de la pointe de la Parata. Ces îles, inhabitées, forment un extraordinaire sanctuaire classé. On y recense plus de 150 espaces végétales et de nombreux oiseaux marins. Pour les admirer, vous pourrez prendre un bateau au départ d’Ajaccio. Vous accosterez alors sur la Grande Sanguinaire, la plus grande île de l’archipel. Au programme de la journée : promenades et baignades dans les eaux turquoises…

Pour profiter au maximum du paysage, il est conseillé de rester jusqu’au coucher du soleil : les îles se teintent de splendides reflets rouges.

Visites en Corse du Sud : Pointe de la Parata et les Iles Sanguinaires

Propriano, station balnéaire entre mer et maquis

Au cœur du Golfe du Valinco se trouve un petit port de plaisance et de pêche très apprécié des voyageurs : Propriano. Entourée d’eaux turquoises et de montagnes rocheuses couvertes de maquis, cette station balnéaire offre par sa situation un panorama d’exception. Baignades, sports nautiques ou promenades dans l’arrière-pays feront certainement partie de votre programme lors de votre passage à Propriano. A moins que vous ne préfériez admirer l’architecture de l’Eglise Notre-Dame de la Miséricorde dont la construction a duré 17 ans !

Quand vient le soir, n’hésitez pas à fêter vos vacances autour d’un verre et d’un bon repas dans les meilleurs restaurants de Propriano. Ambiance familiale garantie.

Visites en Corse du Sud : le phare de Propriano

Cargèse, ancienne colonie grecque

Si vous trouvez à Cargèse un petit air de cité grecque, c’est normal. La ville est une ancienne colonie grecque. La preuve : en face de l’église latine, se trouve une église… grecque ! La ville a d’ailleurs conservé le rite oriental, comme le montre la procession du lundi de Pâques.

Visites en Corse du Sud : la Tour Omniga à Cargèse

Les îles Lavezzi, un archipel paradisiaque

Réserve Naturelle depuis 1982, les Iles Lavezzi sont un petit paradis sur terre. Protégées, les îles et leurs fonds marins accueillent de nombreuses espèces animales et végétales. Vous allez en prendre plein les yeux. Une centaine d’îles composent l’archipel, mais seule la grande île peut être visitée. Quant à celle de Cavallo, elle fait le paradis des milliardaires et jet-setters.

Pour se rendre dans l’archipel des Lavezzi, il faudra soit prendre une navette maritime à Bonifacio ou Porto-Vecchio, soit louer un bateau. Et surtout, n’oubliez pas votre appareil photo.

Visites en Corse du Sud : les Iles Lavezzi

La baie de Rondinara, célèbre pour sa plage

Si l’on parle tant de la baie de Rondinara, c’est en partie pour sa fameuse plage du même nom, élue 1ère plage de France ! Ses eaux transparentes et son sable fin en font un lieu paradisiaque pour poser sa serviette de bain. La baie, parfaitement circulaire, est bordée de roches rouges et de maquis.

Visites en Corse du Sud : la baie de Rondinara

L’Alta Rocca; la Corse naturelle et authentique

L’Alta Rocca est une région aux paysages très divers : forêts de châtaigniers, montagnes escarpées et vallées profondes. C’est aussi l’un des lieux les plus anciennement peuplés de l’île. Pour s’en convaincre, direction les nombreux sites archéologiques dont le plus visité est celui de Cucuruzzu-Capula.

Profitez de votre venue dans la région pour vous rendre à Sainte-Lucie de Tallano, l’un des plus beaux villages de Corse où l’on célèbre l’olive. Les aiguilles de Bavella valent elles aussi le détour et vous offriront des randonnées accessibles à tous.

Visites en Corse du Sud : paysage de l'Alta Rocca

.

Infos pratiques

Comment se rendre en Corse ?

En avion

Il existe 4 aéroports en Corse : Ajaccio, Bastia, Calvi et Figari (proche de Porto-Vecchio et de Bonifacio). Des services de navettes et de location de voitures sont disponibles dans ces aéroports.

En bateau   

Si vous êtes en Provence ou en Côte d’Azur, une solution simple et rapide est le NGV (Navire à Grande Vitesse): 2h45 à 3h30 de trajet de Nice vers Calvi, l’Ile-Rousse, Ajaccio et Bastia, avec la joie d’admirer le littoral corse et une arrivée toute proche du centre-ville. Il est aussi possible de prendre les ferries normaux au départ de Marseille, Nice et Toulon à bord des compagnies Corsica Ferries ( compagnie Italienne) ou SNCM (compagnie Française)                                                                                   

Quand visiter la Corse ?

Pour des vacances en Corse, la saison estivale (de Mai à Octobre) est la meilleure période pour visiter la Corse et profiter de son climat exceptionnel.

Comment visiter ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour visiter la Corse: la voiture ou la moto en choisissant un hébergement dans une grande ville ou un petit village. Vous pouvez également visiter à pied grâce au superbe réseau de chemins praticables aménagés sur « L’île de beauté ».

Santé ?

Vous ne devriez avoir aucun problème de santé grave en Corse, dans la mesure où vous respectez certaines règles de base.

Tout d’abord, les randonneurs feront attention à vérifier leur équipement avant de partir et s’assureront d’avoir de bonnes chaussures et des vêtements chauds. De trop nombreux touristes perdent la vie chaque année, trompés par la chaleur qui règne sur les côtes tandis qu’en montagne, la température peut chuter en-dessous de zéro et le temps tourner rapidement à l’orage.

Prévoyez dans vos affaires des répulsifs anti-moustiques, ces derniers pouvant être particulièrement agressifs l’été. De plus, renseignez-vous et soyez attentifs aux panneaux d’avertissement sur les plages, car la saison estivale est propice aux bancs de méduses.

Du côté des infrastructures de santé, Ajaccio et Bastia comptent plusieurs hôpitaux ou cliniques de bonne qualité et on trouve des établissements de plus petite taille à Corte, Luri, Furiani ou Porto-Vecchio. Cependant, en cas de très sérieux problème de santé, il sera préférable de revenir sur le continent. En ce qui concerne les pharmacies, si Ajaccio et Bastia en comptent de nombreuses, dans le reste de l’île il vous faudra parfois rouler plusieurs dizaines de kilomètres pour en trouver une.

Liens utiles:

CORSICA FERRIES

http://www.corsica-ferries.fr/

SNCM

http://www.sncm.fr/

AIR FRANCE

http://www.airfrance.fr/cgi-bin/AF/FR/fr/common/home/vols/billet-avion.do

Numéros utiles:

– Police : 17
– Pompier : 18
– SAMU : 15

Climat

La Corse a un climat méditerranéen. Des étés très chauds et des hivers doux… C’est une des raisons qui font de l’Ile de Beauté, une destination privilégiée …
Le printemps est la saison idéale, la nature est en fleur, les montagnes toujours enneigées et la mer déjà bleue procurent des paysages de rêve.
L’arrière saison aux couleurs superbes est un véritable spectacle de beauté.

Corse Temperatures

http://france.lachainemeteo.com/meteo-france/region/previsions-meteo-corse-9-0.php

Corse du nord

Plus communément appelée Haute-Corse, la région Nord n’a rien à envier au département de la Corse du Sud. Comme son nom l’indique, elle s’étend sur environ 4666 km² sur la partie Nord-est de l’Ile de Beauté et arbore une multitude de coins magnifiques à découvrir. Entre villages typiques, montagnes verdoyantes et plages dorées, laissez-vous guider !

Les particularité de la Haute Corse

Une région moins fréquentée, si vous souhaitez éviter les hordes de touristes venus savourer les plaisirs qu’offres l’île de beauté, la Haute Corse est la destination à privilégier ! Moins touristiques que peut l’être le Sud, la Corse du Nord avec ses quatre villes principales: Calvi, Corte, Bastia et l’Île Rousse, et sa faible densité, promet des découvertes d’exception à faire en toute tranquillitéDe nombreux espaces naturels y sont presque desertés, car plutôt difficile d’accès. Il est donc préférable de louer une voiture afin de se rendre plus facilement dans les lieux légèrement reculés.

Une terre sauvage aux paysages authentiques

Vous aimez vous sentir tout petit au coeur d’une nature surprenante et délicatement préservée ? Direction l’arrière pays où les amoureux du maquis seront forcément conquis. Vous pourrez y admirer mille et une beautés caractéristique de la Corse: réserves naturelles comme celle de Scandola, forêts luxuriantes et rafraîchissantes comme celle de Vizzavona ou du Valdu Niellu, plages aux bancs de sable à perte de vue avec le désert des Agriates ou lacs reposant au milieu des reliefs montagneux comme ceux de Bastani et de Nino. La Haute Corse dispose en effet de nombreuses étendues d’eau et peut se vanter d’avoir le plus long fleuve de Corse qu’est le Golo, 80km tout de même !

Des petits ports de pêche typiques

Saint Florent et les villages de pêcheurs du Cap Corse sont aussi des incontournables. Lieux d’échanges et d’animations, les ports sont surtout l’occasion de déguster les délices de la mer dans un cadre au charme simple mais inégalable.

Des villages médiévaux

Perchés sur des collines surplombant la mer, les très beaux villages corses de Nonza, Saint Antonino, Erbalonga sont absolument à voir. Ont peut profiter d’un point de vue imprenable en grimpant sur  les plus hauts sommet de la Corse comme celui du Monte Cinto atteignant les 2706m.

Les Grecs l’appelaient « Kalliste », c’est-à-dire « la plus belle ». Un nom prédestiné pour celle que l’on nomme aujourd’hui « l’île de beauté ». En effet, du Cap Corse à Bonifacio en passant par Porto, ses paysages et ses climats changent mais sa splendeur reste intacte, tout comme sa nature est préservée. De marines en cités perchées et d’églises de village en tours génoises, la nature y côtoie en toute harmonie les marques de son histoire tumultueuse.

Les randonneurs s’y plaisent autant que les plongeurs ou les adeptes du farniente. Quelques-unes des plus belles randonnées d’Europe, dont le célèbre GR20, disputent la vedette à des plages de carte postale digne des Antilles. Un jour sur les sentiers caillouteux à admirer l’intimidante montagne corse et à vous baigner dans les torrents, le lendemain à explorer d’impressionnants fonds marins ou à vous prélasser sur le sable fin, sous la protection des pins parasols : en Corse, de la mer à la montagne, il n’y qu’un pas.

Enfin, que dire de la cuisine corse, qui séduis les palais les plus difficiles par sa variété et ses saveurs uniques. Accompagnée d’un excellent verre de vin de pays, vous n’aurez alors plus qu’à profiter de la douceur de vivre que vous offre généreusement cette terre pas comme les autres et à vous laisser bercer par la langue chantante des Corses, amoureux de leurs traditions… et de leur île.