AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Découvrez votre prochain
livre sur Babelio !
& Partagez vos lectures avec la communauté
inscrivez-vous
Les Dernières Actualités Voir plus

20 livres de poche à dévorer cet été

17 juillet 2019

Information

Après notre vidéo des 10 livres de poche à mettre dans vos valises, on vous propose une liste étendue à 20 titres, pour ne jamais manquer de bonnes lectures cet été. De l'imaginaire au polar en passant par la non-fiction ou la romance, il y en a pour tous les goûts. Ne vous reste plus qu'à choisir.

Rencontrez Mathieu Palain

17 juillet 2019

Concours

Pour son premier roman 'Sale gosse', Mathieu Palain signe un texte urbain, ultra-réaliste et social à travers l'histoire de Wilfried, garçon placé dans une famille d'accueil, et de sa relation avec son éducatrice. Un livre que Babelio vous propose de recevoir chez vous en avant-première, avant de rencontrer l'auteur à Paris. Inscrivez-vous dès maintenant pour tenter votre chance.

Le jeu de l'été : des lecteurs à l'écran

15 juillet 2019

Communauté

Cette année pour notre traditionnel jeu de l'été, on vous propose d'explorer les liens entre livres et sériés télé (en juillet), puis livres et films (en août). A travers des images de personnages lisant à l'écran, à vous de retrouver de quelle série il s'agit. Les gagnants remporteront un livre de la rentrée littéraire de septembre 2019. A vous de jouer !

Les plus Populaires Voir plus
Le reste de l'actualité Voir plus

Sortir du conflit avec ses enfants, c'est possible

15 juillet 2019

Vidéo

Vous en avez marre, mais alors vraiment assez, d'être en conflit permanent avec votre enfant ? Aurélie Callet et Clémence Prompsy, deux psychologues de la famille, se proposent de vous faciliter le quotidien avec leur livre 'Je ne veux pas !', avec des conseils simples et pourtant très utiles. Voici notre interview vidéo des auteures.

Rendez-vous avec les cosy mysteries de Julia Chapman

15 juillet 2019

Compte rendu

Mais au fait : comment se fait-on assassiner, dans la campagne anglaise ? De passage à Paris, Julia Chapman nous l'a expliqué lors d'une rencontre Babelio avec 30 lecteurs pour présenter sa série de livres 'Les Détectives du Yorkshire', et notamment le tome 1 : 'Rendez-vous avec le crime'. Découvrez ces livres dans notre compte-rendu juste ici.

Selva Almada : comment et pourquoi écrire ?

10 juillet 2019

entretien

"Je croyais à tort qu'il y avait une écriture féminine qui ne s'adressait qu'à des femmes et je ne voulais pas être ce genre d'écrivain, à tort parce que je n'avais pas lu beaucoup d'écrivaines que j'ai fini par découvrir plus tard." Selva Almada est une auteure argentine, dont 3 livres ont été traduits en français. Dans cette interview, elle nous parle de l'engagement politique chez les écrivains, de ses projets d'écriture et de lecture, et de sa manière de travailler.

La presse en parle Voir plus
Le calendrier des sorties Voir plus
Les critiques à l'affiche Voir plus
La Lady Macbeth du district de Mtsensk
  14 juillet 2019
La Lady Macbeth du district de Mtsensk de Nikolaï Leskov
C'est vieux comme le monde. Un prejuge? Une excuse? Une blague? En tous cas ca a la vie longue. "Cherchez la femme". Qui n'a entendu cela? Qui ne l'a jamais dit, arborant sournoisement un sourire facetieux? Qui ne l'a jamais lu? Nombreux sont les livres qui l'utilisent ou meme ourdissent toute leur trame autour. A commencer par la Bible, ou les manigances d'Eve et du serpent qui lui siffle a l'oreille font choir Adam et lesent ainsi toute sa descendance, jusqu'a nous. A continuer par une piece qui brule les planches depuis des siecles, Macbeth, ou c'est la femme du heros qui le pousse en definitive au crime. Tellement celebre, cette piece, tellement renommee, cette femme, cette Lady Macbeth, que le russe Leskov en emprunte le nom pour titrer cette nouvelle.

La Lady Macbeth de Mtsensk, de son vrai nom Katerina Lvovna, differe beaucoup de l'ecossaise. Elle n'incite pas a tuer par ambition mais par amour. Et elle ne fait pas qu'inciter, elle prend part aux crimes, elle tue en compagnie de son amant. Elle se suicidera elle aussi a la fin, mais par depit de se voir delaissee, abandonnee et moquee par son amant et non pas bouffee de remords; qui plus est, son suicide sera aussi une vengeance, car elle entrainera avec elle dans la mort celle qui lui a ravi son amoureux. Et ce suicide prendra place pendant son periple a pied vers la Siberie, car elle a ete arretee, jugee et condamnee. Pas seulement par sa conscience ou par sa folie.

Mais laissons de cote Shakespeare et sa brumeuse Ecosse. Laissons ces comparaisons. Leskov nous parle de la Russie. Des conditions de vie des marchands des petites bourgades et de ceux qui les servent. De leurs differentes moeurs. De la justice expeditive des hauts fonctionnaires du Tsar et des moyens simples de soudoyer les petits, depuis un kopeck, une grivna (= 10 kopecks), jusqu'a plusieurs tchertverki (= 25 kopecks). Des marches forcees de condamnes jusqu'en Siberie profonde. Et des emportenents amoureux a la russe. Ah! L'ame russe! Je sais, c'est un poncif qui ne correspond surement a rien, mais tout de meme, ah! l'ame russe! Si ce n'est qu'un poncif, Leskov le manie si bien... Et si c'est plus qu'un poncif, Leskov le travaille admirablement, par courtes phrases, par petites touches rouges et noires, pour les gerber en une nouvelle tres aboutie. Ou une passion demesuree fait depasser toutes les bornes, restant aveugle et sourde aux mandements moraux, aux lois de la societe, au qu'en-dira-t-on. Ce n'est pas un hasard si le grand Dimitri Chostakovitch s'en est servi pour en faire un opera (il est vrai que le Macbeth shakespearien etait deja pris par Verdi).

L'ame russe? Leskov a modestement, et je crois bien amplement, contribue au peu ou au prou que ces mots voudraient traduire. Et il reste, apres plus de cent ans, agreable a lire. Tres. Malgre le sujet. Ou grace a lui..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          216
La Lampe de sagesse
  16 juillet 2019
La Lampe de sagesse de Alexandra David-Néel
Pffffff.... C'est un livre très intense.
Ce livre est un recueil des notes et lettres d'Alexandra David-Néel entre 1889 et 1969, date de sa mort terrestre, à 100 ans.
"Entourés de ténèbres, ne cherchez-vous pas une lampe ?" ( Dhammapada ).
N'est-ce pas l'origine du titre : "La lampe de sagesse" ?
.
Ces notes et lettres permettent de suivre l'évolution religieuse et géographique de l'auteure. D'origine protestante, fanatiquement chrétienne dans sa jeunesse, Alex voulait rentrer dans un couvent pour être mariée à Dieu. Puis elle se dit chrétienne libérale. Elle se marie finalement à Philippe Néel, mais profite des largesses de ce dernier pour financer des voyages vers l'orient et le bouddhisme qui l'attirent.
.
La civilisation occidentale la dégoûte, avec sa violence, ses guerres, son avidité commerçante. Elle passe donc plusieurs dizaines d'années de sa longue vie à méditer dans des ashrams indiens, surtout dans le Sikkim, proche de l'Himalaya.
Le bouddhisme et sa philosophie, bien qu'elle ne soit pas native d'orient, l'apaise beaucoup plus que le christianisme, surtout avec le fait que "la mort n'existe pas", même si elle ne sait pas ce qu'il y a après, dans l'au-delà, avant de revenir.
Tout n'est qu'apparence et ombre ici-bas, comprend-t-elle, les occidentaux qui veulent réaliser leur "moi" corporel sont des imbéciles, dit-elle.
.
Dans ses lettres à son mari qu'elle a abandonné et qui lui subventionne pourtant ses voyages, même après leur divorce, j'ai l'impression qu'elle s'adresse à lui comme à un petit garçon à qui elle doive faire la leçon du bouddhisme philosophique qui, selon elle, est supérieur au christianisme : son enthousiasme confine à l'orgueil.
.
Je trouve quelques faiblesses et incohérences dans les raisonnements de cette extraordinaire aventurière.
Une certaine morgue, une déception par rapport aux terribles dieux qui n'ont rien demandé, sauf par les écrits que seuls des humains ont publié ;
un passage du christianisme adulé au bouddhisme idolâtré en cassant sa première religion ;
la vanité de toucher au Nirvana dès sa découverte du bouddhisme ;
elle fustige les idées par adoption... comme toi, Alexandra, car il y a beaucoup trop de citations bouddhiques dans ce livre, et trop peu d'Alexandra, intéressante toutefois ;
"je suis née une sauvage, une solitaire" : pourquoi donc t'es-tu mariée alors, pour abandonner aussitôt ton mari ? Pauvre Philippe !
les multiples comparaisons entre les deux "religions" apportent peu de choses ;
elle ne croit pas au libre-arbitre, mais je pense qu'au contraire, on a toujours le choix ;
elle arrive à la haine du christianisme, pourquoi ? Haïr n'appartient pas à la sagesse bouddhique ;
elle revient vers les "endiamantées" avec envie : et alors, où est le détachement bouddhique ?
elle défend la guerre de riposte de 14-18 loin de son pays : que ne revient-elle pas s'engager comme infirmière ou autre en France ?
.
La comparaison des groupes de fans de "Grands Gourous" avec les voyages Cook est un misérable excellent trait d'humour : )

Alexandra David-Néel a écrit des aphorismes jusqu'à sa mort, à 100 ans, alors qu'elle n'y voyait plus et que ses doigts étaient paralysés.
.
Bon, le bouddhisme, d'après elle, prend les gestes d'affection et l'amour pour inutiles : je ne suis pas d'accord, mais cela n'engage que moi : )



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          347
L'Uscoque
  14 juillet 2019
L'Uscoque de George Sand
L'Uscoque, roman oriental d'inspiration vénitienne s'ouvre sur une conversation entre trois hommes, Asseim Zuzuf, Lélio et Beppa. Zuzuf leur raconte qu'il a connu Lord Byron, à qui il avait parlé d'un Uscoque, devenu plus tard sous la plume du poète, « Le Corsaire ». Il explique à ses compagnons ce qu'est un Uscoque, et leur narre ses aventures.

L'Uscoque de George Sand ne correspond pas aux pirates qui vivaient sur la côte adriatique au XVIème siècle pour fuir la domination ottomane. Il a pour cadre la Cité des Doges.
Giovanna, nièce du fortuné et puissant Morosini, est fiancée à Ezzelin, un riche aristocrate, mais lui préfère le ténébreux Orio Soranzo, un noble séducteur et épicurien ruiné épris de liberté, qu'elle épouse.
Soranzo s'engage aux côtés de Morosini contre les Ottomans. Il se replie sur les îles Curzolari où Giovanna le rejoint. Désireux d'avoir de leurs nouvelles, Morosini envoie Ezzelin qui échappe de peu à une attaque de pirates dont le chef est surnommé « l'Uscoque ». Il découvre que Soranzo ne combat plus contre les Turcs, mais qu'il est devenu un redoutable pirate assoiffé d'or…

Ce court roman, curieusement mis à l'Index par l'Eglise, nous emporte donc de Venise aux îles Ioniennes. Et même si on ne comprend pas les références aux campagnes militaires qui se sont déroulées bien avant (Morée…), ni aux Uscoques croates (que viennent-ils faire ici?) il se lit avec plaisir, essentiellement pour le personnage singulier de Soranzo, cruel héros brigand épris de liberté, fuyant les contraintes d'une société policée, plus torturé que le Conrad de Byron, à l'image d'une Venise sombre dépeinte dans le roman. Un héros sandien que l'on oublie pas, dans une Cité des Doges différente de celle évoquée dans Consuelo ou Leone Leonie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
Quiz à l'affiche Voir plus

UN EXTRAIT....UN AUTEUR

10 questions
8 participants

Les animaux zarbis

10 questions
56 participants

Concours : Vita et Virginia

5 questions
125 participants

LNHI-43365

15 questions
59 participants

Citations à l'affiche Voir plus

Amélie Nothomb
Nowowak   14 juillet 2019
Amélie Nothomb
Dire à quelqu'un que c'est terminé, c'est laid et faux. Ce n'est jamais terminé. Même quand on ne pense plus à quelqu'un, comment douter de sa présence en soi ? Un être qui a compté compte toujours.
(message à Fleur de Cactus)
Commenter  J’apprécie          473
Victor Hugo
Eric76   15 juillet 2019
Victor Hugo
Le bien que l’on fait parfume l’âme.
Commenter  J’apprécie          806
Friedrich Nietzsche
Jean-Daniel   14 juillet 2019
Friedrich Nietzsche
L'amitié naît lorsqu'on a pour l'autre une estime supérieure à celle qu'on a pour soi-même.
Commenter  J’apprécie          412
.. ..
cheap RayBan Sunglasses cheap off white cheap swiss gear backpack cheap Mobile phone cheap anello backpack cheap hydro flask wholesale Cheap jerseys wholesale Mlb jersey cheap tumi backpack cheap gymshark clothes wholesale Nfl jerseys cheap Oakleys Sunglasses X videos wholesale Nhl jerseys cheap fjallraven backpack wholesale Ncaa jerseys wholesale the north face backpack Cheap Nike Shoes Cheap power tools wholesale Soccer jerseys
Wholesale jerseys |