Le blog de Jean-Jacques THOMAS

22 mars 2019

GUERRE D’ALGÉRIE, LES HÉRITIERS SE SOUVIENNENT ET SE RECUEILLENT.

19 MARS 2019 HIRSON Sonia Hasni monumentSe souvenir, se recueillir, rendre hommage, faire mémoire : tel est le sens donné, mardi, par Sonia Hasni à la Journée nationale du souvenir en mémoire des victimes de la guerre d'Algérie. La Sous-Préfète de Vervins invita donc son auditoire à se souvenir de la guerre et des combats, de la souffrance et des drames qui ont endeuillé de part et d’autre de la Méditerranée. Dédié aux victimes militaires et civiles, « de toutes origines et de toutes confessions », ce recueillement trouve aujourd’hui son prolongement dans les rassemblements devant les monuments aux morts. 

19 MARS 2019 HIRSON garde à vous drapeauxEn évoquant les soldats mobilisés, la représentante de l’État nota « qu’aucun d’entre eux n’a oublié. Ceux qui sont revenus sont souvent restés marqués par ce qu’ils ont vu, par ce qu’ils ont vécu, par la spirale dramatique de la guerre d’Algérie ». De conclure : « Ces événements ont, profondément, bouleversé notre pays et notre société. Nous en sommes, aujourd’hui, les héritiers ».

Posté par jjthomas à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

QUATRE-VINGTS RANDONNEURS AU PIED DE LA CASCADE.

RANDONNÉE NATURE CULTURE VERVINS BLANGY 2019 groupeLa semaine dernière à Plomion, la météo ne les avait guère gâtés. Qu’importe, chaque jeudi, les marcheurs de l’association « Randonnée Nature Culture Vervins » se retrouvent pour une nouvelle balade sur l’un des cinquante-deux circuits numérisés par l’un de ses membres : Jean-Pierre Josquin. Hier, à Blangy, le soleil était au rendez-vous d’un circuit d’une dizaine de kilomètres imaginés autour de Blangy avec un passage par les Gradins. L’occasion pour les randonneurs thiérachiens et leur Président Christian Vanhoute de profiter du cadre naturel et, évidemment, de la cascade d’où fut donné le départ de cette journée vivifiante.

Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

BLANGY : LES LYCÉENS SE MOUILLENT POUR L’ENVIRONNEMENT.

HAUTS DE FRANCE PROPRES BLANGY 2019 sacsDans le cadre de l’opération « Hauts-de-France propres » officiellement organisée du 22 au 24 mars, sur le site de Blangy, dix internes du Lycée Joliot-Curie ont anticipé mercredi après-midi cette opération. Encadrés par Romuald Gourdin, Conseiller principal d’éducation et Laura Morel, professeure d’espagnol, ces élèves ont procédé à un ramassage minutieux des déchets. Ainsi, le parcours de remise en forme « Vita’Vittel », le site de Blangy, le plan d’eau et ses abords ont été débarrassés d’une trentaine de kilos de déchets abandonnés par des promeneurs indélicats.

HAUTS DE FRANCE PROPRES BLANGY 2019 canoëCette opération s’intègre dans une action plus vaste réalisée au sein de la cité scolaire afin de sensibiliser les élèves au respect de l’environnement. En complément, lors des ateliers des mercredis après-midi, des nichoirs ont été confectionnés et installés dans l’enceinte du lycée. De même, furent menés un apprentissage à la réduction des déchets et une lutte contre le gaspillage, avec une meilleure gestion des réservations des repas scolaires.

Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

TOUR DE FRANCE : 3 000 BOUTEILLES RECYCLÉES POUR UN VEL’EAU GÉANT.

CCAS TOUR DE FRANCE BOUTEILLES VEL'EAU tableLundi 8 Juillet, à l’occasion de l’étape Binche- Épernay, le Tour de France passera par Hirson. Dès l’annonce de son passage en terre thiérachienne, encadrés par Mélanie Drouard et Denis Guillaume, les ateliers d’insertion du CCAS, bois, recyclerie et art-décoration, ont imaginé des décors de circonstance, appelés à être installés dans la ville. Les ouvriers de l’atelier art-déco sont d’ores et déjà occupés à peindre plus de 3 000 bouteilles d’eau recyclées prochainement assemblées pour, vues du ciel, représenter un vélo tricolore.

Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE PACS DE YOHAN BOZEC ET D’ÉLODIE CLAISSE.

PACS 2019 YOHAN BOZEC ÉLODIE CLAISSEHier matin, ont comparu publiquement en la maison commune, Yohan Bozec, agent de production, et Elodie Claisse, équipière polyvalente ,tous deux domiciliés à Hirson, 49, rue Berhuy. A cette occasion, Jean-Jacques Thomas a célébré le pacte civil de solidarité qu'ils ont ensuite signé.

Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2019

EN OPPOSITION A LA LOI BLANQUER : « ÉCOLES MORTES » LUNDI.

ÉDUCATION CHARLES CLÉMENT ÉCOLE MORTE 2019 Mairie 2« Parents, on nous parle d’école, de la confiance, de drapeaux, mais on nous cache les conséquences de la loi Blanquer avec l’obligation, désormais, pour les communes de financer la scolarisation des élèves dans le privé dès l’âge de trois ans ». Hier matin, une délégation des parents d’élèves des écoles Charles Clément maternelle et élémentaire a tenu à alerter Jean-Jacques Thomas sur les nouvelles mesures gouvernementales.

Ainsi, l’article 6 de la loi inquiète les parents avec le regroupement des petites écoles avec le collège et le risque d’un seul établissement scolaire de la maternelle à la troisième dirigé par le Principal assisté d’un Directeur adjoint en charge de toutes les écoles primaires rattachées au collège. « Est-ce la fin des directeurs d’école ? » s’interrogent les parents qui craignent une extinction des écoles de moins de quatre classes. Soit environ 250 établissements scolaires dans l’Aisne.

 

ÉDUCATION BLANQUER JEAN ZAY 2019Dès lundi, les parents d'élèves des écoles maternelles et primaires Charles Clément appellent donc à une opération « école morte » afin de dénoncer les effets de la loi Blanquer. Un mouvement d’ores et déjà partagé par les écoles Jean Zay et des Promenades, sur Hirson, mais, également, d’Origny-en-Thiérache, du regroupement Effry-Wimy, d’Étréaupont, La Capelle, La Flamengrie, Ceccaldi et Marie Moret, de Vervins.

Posté par jjthomas à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

JEAN-JACQUES THOMAS : « COMMENT PARLER DU 19 MARS SANS ÉVOQUER LE PRINTEMPS ALGÉRIEN ? ».

19 MARS 2019 HIRSON garde à vous« Si vous passez par-là », aumônier militaire, l’abbé Servais est venu réciter un poème dédiés aux soldats français tombés en Algérie, rappelant ainsi la dimension humaine des tragédies. De 1954 à 1962, le conflit qui oppose la France aux Nationalistes algériens causa la perte de 27 500 militaires français, de 2 788 civils avec 875 disparus. Il convient d’y ajouter 2 273 autres disparus entre le 19 mars et le 31 décembre 1962, dont plus de la moitié sont officiellement décédés. Côté algérien, les pertes sont évaluées à environ 250 000. Plus difficile est à estimer le chiffre des supplétifs musulmans – les « Harkis » - tués après le cessez-le-feu : il varie entre 30 000 et 100 000 personnes.

19 MARS 2019 HIRSON JJT micro« Une certitude, nota Jean-Jacques Thomas, ce bilan est bien celui d’une guerre, et non pas d’événements comme ils furent qualifiés à l’époque ». Cependant, 57 ans plus tard, en rappelant combien il était nécessaire de commémorer un retour à la paix, mais, également, le retour dans ses foyers d’une génération de jeunes soldats, « comment aujourd’hui, demanda le Maire d’Hirson, parler de l’Algérie sans évoquer le printemps arabe, de la décision d’Abdelaziz Bouteflika de ne pas briguer un cinquième mandat ou de s’interroger sur la place de l’armée dans le futur processus démocratique ? ».

19 MARS 2019 HIRSON assistance

Influencée par une Histoire commune, les rapports franco – algériens demeurent complexes, aujourd’hui encore, parfois même douloureux. « Ils sont nourris par l’Histoire, constata Jean-Jacques Thomas, mais, ils auront toujours besoin d’une mémoire débarrassée des scories partisanes, d’une parole libérée afin de porter un regard objectif et, surtout, apaisé sur la guerre passée. En France bien sûr, mais, également en Algérie ».

Posté par jjthomas à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

MENU WESTERN AU FOYER.

FOYER 2019 WESTERN COUNTRYAvocat cocktail, cuisse de lapin au cidre accompagnée de salsifis et de pommes paillasson, fromage et dessert, hier, au Foyer Raymond Mahoudeaux, au-delà du menu, les convives ont goûté à un second dessert rythmé. Sous la conduite de Laurence Lautier, le groupe saint-michellois « western country » anima, en effet, un après-midi dansant durant lequel chacun put s’initier, seul ou en couple, en cercle ou non, aux chorégraphies du Far-West.

Posté par jjthomas à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE FESTIVAL DE JAZZ MÊLE LES GENRES ET LES PUBLICS.

FESTIVAL JAZZ 2019 CONF PRESSE groupeDans la droite ligne de ses créateurs parmi lesquels Frédéric Sannier, le 16e Festival de jazz ouvrira d’abord ses portes aux scolaires invités à découvrir un big band, en l’occurrence le « Méhul Jazz Orchestra » appelé le soir, à 20h30, sur la scène de l’Éden. Lors de la présentation de cette nouvelle édition, Jean-Jacques Thomas a, d'ailleurs, souligné la volonté municipale d’associer ensembles amateurs, tels les choristes du conservatoire, l’harmonie municipale, l’Union de Saint-Amand et Anacrouse orchestra, aux grands noms du jazz comme André Manoukian ou Martha High et Fred Wisley. De même, le fait d’associer le Sonhir ouvre un peu plus le festival avec cette année la projection de « The green book, sur les routes du Sud » et, l’an prochain, un ciné concert, avec un film muet accompagné par un orchestre de jazz. En attendant, les réservations pour cette année sont prises au 03. 23.58.81.33.

Posté par jjthomas à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

DU 26 AU 31 MARS : DEMANDEZ LE PROGRAMME !

FESTIVAL JAZZ 2019 Martha HighMardi 26 mars : Eden, 20h30 : Méhul Jazz Orchestra. Entrée gratuite.

Mercredi 27 mars : Sonhir, 19h 30 : Concert des choristes du Conservatoire et projection du film « The green book, sur les routes du Sud ». Prix d’entrée : 4 €.

Jeudi 28 mars : Eden, 20h : Orchestre d’harmonie. 21h : Nassim Miri and His Blues Bands. Entrée gratuite.

Vendredi 29 mars : Eden, 20h : L’Union chorale de Saint-Amand-les-Eaux. 21h : Fred Wesley et Martha High (notre photo). Prix d’entrée : 12 € et 8 € (tarif réduit, - de 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi).

Samedi 30 mars : Eden, 20h : Made on the Moon. 21h : Elodie Frégé et André Manoukian. Prix d’entrée : 12 € et 8 € (tarif réduit, - de 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi).

Dimanche 31 mars : Eden, 16h : Anacrouse Orchestra.17h : Emma and Co. Prix d’entrée : 12 € et 8 € (tarif réduit, - de 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi).

Carte jazz : 30 € les trois concerts. Réservations au 03. 23.58.81.33.

Posté par jjthomas à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]